La grande dématérialisation

La grande dématérialisation

Comment avons-nous géré nos affaires pour partir en voyage ? Il y a deux options principales pour les voyages de longue durée : conserver sa vie antérieur dans l’optique d’y retourner facilement, ou tout lâcher et être libre. La première option implique souvent une durée fixe de 6 à 12 mois, ainsi qu’un congé non payé et une sous-location (ou échange) d’appartement. La seconde implique une grande dématérialisation (à moins de vouloir payer un stockage ou d’envahir la famille/les amis avec nos affaires).

Une chambre presque vide avec matelas au sol
ça sent la fin…

Pour nous, la seconde option était évidente pour plusieurs raisons :

  • Nous n’avions aucune idée de la durée
  • Frais minimes (pas d’affaires=pas de stockage à payer, pas d’assurances, etc…)
  • Des affaires = une ancre et des impératifs au retour

Nous avons donc opter pour le second choix: nous séparer de notre appartement et son contenu, de notre voiture, de notre minou (qui doit être aux paradis actuellement, au sens figuré bien sûre), etc…

La petite difficulté était que nous travaillions jusqu’à 10 jours de la fin du bail, par conséquent, nous avions encore besoin de nos affaires. C’est ce laps de temps qu’il nous rester pour vider l’appartement et le nettoyer. Un coup sportif réussi. On t’en a déjà parlé ici.

Préalablement, nous avons dressé un inventaire de nos affaires et décidé pour chaque objet la manière de s’en séparer et l’échéance à partir de laquelle on pouvait s’en séparer. Voici les différentes options pour chaque objet :

  • Vente
  • Prêt (confier un objet utile pour la durée du voyage)
  • Don ou cadeau
  • Stockage pour les affaires dont nous ne voulions pas nous séparer chez la famille

À cet inventaire il faut évidemment ajouter toutes les assurances, abonnements et démarches administratives. Tout annuler et tout préparer à temps! La demande de statut globe-trotteur est possible environ 6 semaines avant le délai de départ pour la commune d’Yverdon ; 3 signatures de différents office à obtenir: service des énergies, assurances sociales et l’office des impôts. Ce dernier ne nous donnait pas de signature, mais ça a passé comme un virus à la poste. Il est clair que c’est différent pour chaque canton/commune. Conseil, mettez une alarme pour chaque petite tâche que vous devez faire par-ci par-là et faites-le! Par exemple, il y a beaucoup d’annulation à faire à la fin de l’année, mais faite le bien avant. Si vous êtes membre d’un club, éventuellement suspendre votre cotisation. C’est toujours un poids en moins pour votre voyage, car payer des factures alors que vous avez refusé de vous offrir un café ou un bon repas pour économiser, ça fait réfléchir. En plus de cela, vous aurez pour sûre beaucoup d’imprévus durant votre voyage.

Un marathon de plusieurs mois démarre: nous avons commencé la vente d’objets via Anibis essentiellement et Facebook Market. Plus on s’y prend tôt, plus il est facile de trouver un acheteur au juste prix et si besoin baisser graduellement le prix.

Pour la plupart des meubles, comme nous en avions besoin jusqu’au plus tard possible, nous avons souvent opté pour le don (d’autant plus qu’une partie d’entre eux nous avaient déjà été légués par d’anciens locataires) ce qui permet de les faire disparaître en claquant des doigts. Petite anecdote: souvent, ce sont des gens qui revenaient de voyage qui en profitaient ! La boucle est bouclée !

A s’y méprendre, durant cette période de covid, les affaires se portent très bien pour nous. La supposition serait que durant une période de pénurie ou de lock down, les citoyens paniqués achètent davantage, non seulement pour leur besoin primaire, mais également pour assouvir leur besoin de consommer. Ne le prenez pas personnellement pour vous, cher lecteur. Le fait que les magasins non alimentaires soient fermés y est aussi pour quelque chose.

En réalité, nous avons nous aussi, un plaisir énorme à vendre ou donner nos affaires. C’était l’occasion de croiser des sourires, rencontrer, partager, discuter avec du monde. Nous avons fait connaissance avec des voisins(-ines) en or et regrettons de ne pas les avoirs rencontrer plus tôt. Où que nous soyons, nous sommes toujours entourés de gens merveilleux!

Chat assistant
Notre chatte nous a prêté pattes fortes

Trois semaines avant l’échéance nous avons vendu notre voiture, puis nous avons organisé un vide-greniers sur un weekend dans notre jardin. Heureusement cela tombait juste après le premier semi-confinement. Weekend ensoleillé aidant, cela fut un grand succès, non seulement pour l’incroyable quantité d’objets trouvant preneur (souvent à prix libre) mais surtout pour les incroyables rencontres que l’on faisait. Nous étions même légèrement frustré de partir, tant de nouveaux amis nous découvrions. Mais pourquoi n’y a-t-il plus de vide-greniers de nos jours et davantage de déchèteries ?!?

Chat guidant un chien

Suite au vide-grenier nous avons quotidiennement laissé une boite contenant des objets et des livres à donnés sur le trottoir, ce fut également un joli succès. Une autre option aurait été de donner tout cela au CSP par exemple. A notre grand regret, la carafe filtreuse d’eau est partie à la décharge, car même une association de récupération n’en voulait pas et par manque de temps de notre part.

C’est ainsi que nous avons essayé d’éviter de jeter des objets utiles à la décharge et fait des dizaines d’heureux. À notre retour nous aurons tout le loisir de prendre un nouveau départ selon nos envies. La flexibilité étant la clef.

Gérer toutes ces affaires nous a pris beaucoup de temps et d’énergie et nous avons réalisé que cela pouvait facilement être un poids. Donner et partager nous a également beaucoup apporté. Nous avons également vu la force des marchés d’occasions ou d’objets à donner, nous ne sommes probablement pas près de remettre les pieds dans un grand centre commercial.

Nous séparer de tout ceci nous a beaucoup apporté (y compris de l’argent) mais surtout cela a beaucoup aidé des gens dans la besoin, ainsi que nos amis.

Et étonnamment, passer de ce mode de vie matérialiste à un sac à dos ne nous a même pas frappé, nous avons presque oublié que nous avons vécu ainsi durant tant d’années.

Et vous? Comment faites-vous ou comment souhaitez-vous y prendre pour votre prochain voyage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.